Comment éviter les soucis de délivrabilité des mails et ne plus tomber en SPAM?

Comment éviter ces soucis de délivrabilité des mails

 

Julien m’a envoyé un petit mail pendant mes 15 jours de vacances, et ça peut vous concerner aussi:

======

Bonjour ,

J’aurais une petite question si jamais tu as 2 minutes.

Je sais que tu es en vacances, donc j’attendrai ta réponse quand tu auras le temps !

Toi qui as toujours plein de trucs et astuces, aurais-tu des astuces pour augmenter la délivrabilité des emails ?

J’ai des gros soucis de spams, parfois des chutes impressionnantes de taux d’ouvertures… et souvent des lecteurs et même beaucoup de clients qui me disent que mes emails tombent dans leurs spams.

J’aimerais bien prendre le taureau par les cornes, car je ne comprends pas que je reçoive toujours les emails d’Amazon, alors que les miens vont dans les spams.

J’ose même pas imaginer l’impact des spams sur mon chiffre d’affaires… quand on pense à toute l’énergie qu’on met pour acquérir un abonné !

Est-ce une question d’autorépondeur ? (je suis chez Aweber)

Ou y a-t-il des choses techniques qu’on puisse faire pour améliorer la réputation de notre nom de domaine ?

Si tu as quelques conseils, je suis preneur !

A bientôt et bonnes vacances,

Julien

======

 

Le mail m’a surprit un peu parce que c’est pas la première fois qu’on me parle de soucis avec Aweber ces derniers temps.

Je soupçonnerai bien le RGPD la-dessus qui aurait forcé quelques services d’autorépondeur à revoir leur politique d’envoi en masse.

Et Aweber semble avoir prit des mesures pour ça qui font pas mal de tort.

Alors je ne sais pas sur quel autorépondeur vous bossez, mais voici 2 truc que je conseille d’appliquer si possible quand vous rédigez vos emails.

2 astuces pour augmenter la délivrabilité de VOS emails: 

  • La première chose à toujours faire, c’est de mettre votre adresse postale.

Et oui comme sur les sites web. Ça rassure les fournisseur d’accès internet qui bloquent ou pas vos emails.

Pour ça, tous les autorépondeur vous permettent de personnaliser le bas de votre email.

Un truc qui vous permet d’enregistrer un texte qui sera présent partout, dans chaque email.

On y retrouve souvent le lien de désinscription… et vous pouvez y ajouter votre adresse.

Et pourquoi pas votre numéro de téléphone.

 

  • La deuxième chose à essayer de faire, c’est d’envoyer au format « texte » et pas en HTML.

Le format texte passe beaucoup plus facilement les barrières que le HTML qui peut contenir du code malveillant.

Le souci, c’est que traquer vos taux d’ouverture devient impossible.

Ben oui, au format texte, impossible de mettre une image.

Et la seule solution qui existe pour traquer l’ouverture d’un mail actuellement, c’est d’insérer une image invisible (1 pixel sur 1).

Cette image étant propre à votre email, l’autorépondeur compte le nombre de chargement de cette image. Ce qui lui donne un nombre de lecture de mail.

C’est pour ça qu’on ne peut jamais savoir à 100% qui ouvre nos mails.

Parce que certains bloquent encore le chargement des images… mais lisent les emails.

Et donc, si vous pensez avoir 20 ouvertures sur 100… en réalité, vous en avez peut-être 30.

Le seul indicateur valable pour ça, c’est d’oublier votre taux d’ouverture et de vous concentrer sur votre nombre de vente.

Là, ça ne peut pas vous tromper. L’argent que vous recevez sur votre compte est bien réel.

Envoyer en mode texte est donc un bonne technique pour palier à un souci de réception dans la boite de sp@m.

Maintenant, il y a des mots à éviter dans les emails.

Voyez plutôt comment j’ai écris Sp@m !

Si je mets le mot clairement dans mon email, j’augmente la probabilité de tomber aux oubliettes.

Parce que les FAI filtrent les emails.

Des mots comme argent, gagner, tirage au sort, sexe, viagr@, promotion, etc…

Tous ces mots qui incitent au clic en fait…

Sont enregistrés dans les filtres des FAI.

Certains sont plus hard que d’autres.

Prenez donc soin de ne pas faire vendeur dans vos emails, ça se retournera contre vous.

 

Pourquoi Amazon peut se permettre de tout faire ?

Ben Amazon passe des contrats directement avec les FAI.

Quand le filtre voit trucmuche@amazon.fr dans l’adresse expéditeur, il sait que ça vient d’Amazon et laisse passer sans regarder.

Et ça marche comme ça pour tous les plus grands services en ligne.

Maintenant, il faut savoir un truc.

Comme adresse d’expéditeur, il est préférable de mettre une adresse du genre Mustapha@votresite.com

Si vous envoyez en masse en utilisant votre adresse Gmail par exemple, ou Hotmail, c’est super filtré!

Donc utiliser votre vraie adresse de site, c’est bien pour envoyer vos newsletters.

Mais souci, comme vous n’êtes pas connu des FAI comme peuvent l’être Amazon, Facebook, Twitter, etc…

Vous devez montrer patte blanche.

Et pour ça, vous devez demander dans vos premiers emails à vos contacts d’enregistrer votre adresse dans leurs contacts.

Si vous êtes enregistrés comme contact, vos emails tombent au bon endroit.

Après c’est à vous de vous construire une réputation d’emailer au fur et à mesure en évitant d’envoyer des conneries par mail.

 

Maintenant, en terme d’autorépondeur, il faut savoir une chose:

Quand vous envoyez un email à 1 ou 1000 personnes… ça part d’un serveur chez votre autorépondeur.

Aweber possède par exemple des dizaines de serveurs.

Et ces serveurs sont classés… les mails pas beaux partent d’un serveur poubelle alors que les beaux emails partent d’un serveur de luxe.

En gros, plus vous payez cher, plus vous avez de chance d’avoir une rolls de l’emailing.

Pourquoi ?

Parce que quand vous envoyez votre email, un autre couillon envoit aussi le sien depuis le même serveur que vous.

Si vous êtes tout gentil mais que lui fait la promotion de petites pilules bleues, vous allez subir ses conneries.

Parce que le FAI va voir une adresse IP qui envoit des conneries et va la blacklister.

Et tanpis si vous êtes dessus aussi. Ils ne vont pas s’emmerder à tout checker.

Le souci avec Aweber, c’est qu’il est connu et a des milliers d’utilisateurs…

… pas toujours très clean.

 

L’idéal est donc d’avoir votre propre IP pour votre compte.

Au début, vous devez bosser votre réputation pour que les FAI vous ouvre la porte en grand.

Mais après, il n’y a plus que vous qui passerait par cette adresse IP.

C’est plutôt chouette… mais ça coûte aussi plus cher.

Alors si vous n’avez pas un gros budget, le mieux est encore de trouver un autorépondeur performant pas trop connu.

J’utilise Sendinblue aujourd’hui…

Leur méthode de validation de compte permet de filtrer les spammeur rapidement.

En fait, je ne vous garantis même pas une validation… j’ai moi-même galéré pour valider mon compte et celui de quelques abonnés et partenaires.

Alors ça peut prendre du temps, mais ensuite c’est clean!

Voilà rapidement ce qu’il faut prendre en compte pour choisir un bon autorépondeur.

Vous allez voir que ça en dégage pas mal d’un coup en fait.

 

Maintenant, pour ce qui est de la rédaction pure et dure, vous savez où trouver les astuces:

https://www.lebonwebmarketing.com/le-parasite.php

 


Partagez si vous aimez: