Press "Enter" to skip to content

Comment VENDRE sa MUSIQUE sur INTERNET en 2019 ?

Transcription générée automatiquement:

Bonjour à tous aujourd’hui je vais vous présenter les trois éléments indispensables pour vendre votre musique sur internet. Bonjour à tous bienvenue dans cette vidéo je m’appelle tarik je suis producteur éditeurs et artistes à succès plusieurs fois certifiés disques d’or et de platine et aujourd’hui j’aide des artistes et des producteurs indépendants à vivre de leur musique. Le premier élément c’est d’avoir de la musique évidemment si vous n’avez aucun produit à vendre vous n’arriverez jamais à vendre quoi que ce soit sur internet donc l’idée c’est bien sûr en amont de préparer du contenu le plus possible faut savoir qu’aujourd’hui si vous avez trois titres en vente en digital sur itunes sur spotify deezer, Napster etc, ça va clairement pas faire votre fortune.

Les labels qui font beaucoup d’argent avec la distrib digital c’est les labels qui ont un gros catalogue 1000 l’oeuvre, 2000 œuvres, 5000 oeuvres dix mille oeuvres et parfois même beaucoup plus. Donc avant toute chose produisez, produisez un maximum de musique. Alors après il y a ce grand débat existentiel de ceux qui se disent vaut mieux produire beaucoup moins mais de plus grosses qualités et ceux qui se disent vaut mieux produire beaucoup plus mais de moins bonne qualité. Moi je vais avoir tendance à dire fait un petit peu des deux, faites des morceaux qui vous font plaisir qu’ils sont pas forcément ultra qualitatif ultra terminée mais sur lesquels vous avez bien kiffé vous avez bien déliré en studio dessus et finalement les cinq six personnes qui étaient présentes ce jour là ont adhérées au morceau donc balancé le, c’est une énergie que vous allez jamais pouvoir retranscrire d’une autre manière que spontanément de la manière dont ces sorties alors que si vous travaillez trop vos morceaux ce qui va se passer c’est qu’au départ vous allez avoir un truc ultra créatif très épuré et du coup qui renvoie une putain d’énergie et à force de le retravailler, de l’arranger, de redécouper de bidules et de le mixer et ci et ça vous allez vous retrouver avec un produit très lisse soit qui aura une qualité de son exceptionnelle moins bonne mais dans lequel il y aura pas d’âme donc finalement il n’y a pas d’école qui gagne.

Faites au feeling mais produisez. Faut savoir qu’aujourd’hui un artiste qui me dit ouais salut moi je suis artiste mais j’ai produit que trois titres cette année c’est pas un artiste pour moi aujourd’hui un artiste est quelqu’un qui devrait produire entre 1 et 2 albums par an à titre personnel en tant qu beatmaker dans les années où j’étais vraiment hyper actif je pouvais produire jusqu’à 500 prod chaque année et évidemment dans les 500, j’avais pas 500 tubes, il y avait beaucoup de trucs qui ressemblent à rien, il y avait beaucoup de projets qui méritaient d’être finie et il y avait beaucoup de projets qui sonnaient vraiment bien aussi mais au final je pouvais me vanter de dire que oui j’étais producteur de musique oui je suis beatmaker parce que je suis capable de produire entre 300 et 500 prod par ans, et aujourd’hui malheureusement je croise encore beaucoup d’artistes qui me disent « salut moi je suis chanteur ça fait cinq ans que je chante que je fais ci que je fais ça… » est ce que tu as fais des dates de concerts cette année ouais j’en ai fait deux est-ce que tu as sorti des titres cette année ouais j’en ai fait trois je suis désolé mais là tu es artiste dans ta chambre donc produisez, produisez, produisez, produisez un maximum, c’est vraiment le premier élément à avoir.

Pour vendre sur internet il vous faut du contenu. Le petit bis à la partie du contenu musical ça va être du contenu audiovisuel plus vous allez balancer de contenu vidéo par exemple sur youtube sur facebook sur instagram etc, plus vous allez drainer de trafic et demande pour aller vers votre musique et mécaniquement que vous vendrez donc à côté du contenu audio vous allez écrire spécifique du coup à votre musique n’hésitez pas à créer également un maximum de contenu vidéo pour aider à promouvoir votre musique pour promouvoir votre propre marque personnelle et forcément pour amener beaucoup plus de monde vers ce que vous faites.

Deuxième élément indispensable il va vous falloir un distributeur un distributeur c’est quoi et bien c’est l’intermédiaire entre vous et toutes les plateformes de distrib de ventes digitales de streaming etc etc je vous donne un exemple Believe est un distributeur, chez Tunecore il fond de la distrib aussi chez Wizzband chez emusiciens etc etc cdbaby aussi que j’aime beaucoup ça c’est les distributeurs leur rôle c’est prendre votre musique et au lieu que vous alliez démarcher directement itunes spotify, deezer, napster etc etc et bien eux vont centraliser vos morceaux et vont s’occuper de les répartir parmi toutes les plateformes avec lesquels ils ont un accord le gros avantage du distributeur c’est un gain de temps exceptionnel encore une fois et là je vais revenir sur la partie historique et les anciens doivent s’en souvenir avant quand on produisait un album ce qui se passait c’est qu’on prenait nos petites boîtes de carton là comme ça et on allait faire ce qu’on appelle du dépôt vente on allait voir le magasin du coin le disquaire du coin, la fnac ou virgin megastore etc on signait un accord pour déposer par exemple 50 ou 100 exemplaires en bacs chez eux et si ça se vendait, on récupérait notre argent ça se vendait pas on récupérait nos disques en gros c’était ça l’idée un peu plus complexe mais bien résumé c’est aussi sympa mais ce qui se passait c’est que tu es que on pouvait mettre un mois avant d’être dans les 25 points de vente autour de chez nous alors imaginez le temps qu’il faudrait pour être au niveau national au niveau européen et même au niveau mondial c’était colossal il fallait plusieurs mois pour avoir une exposition dans d’autres pays aujourd’hui grâce à internet ça peut se faire en un clic c’est ça qui est ouf sauf que le problème est toujours le même si vous deviez prendre le temps d’appeler à itunes de négocier de vous mettre bien avec eux patati patata de délivrer vos morceaux vos data il y a des erreurs dessus ils vous les renvoient, de leur renvoyer etc etc ça vous prendrez un temps fou et vous êtes artiste vous n’avez pas que ça à faire de vous entendre ou pas avec différents points de vente etc du coup c’est le rôle de votre distributeur et le gros avantage du digital c’est que la distrib se fait à moindre coût en tout cas à moindre coût pour les artistes qui s’auto-produisent, pour les jeunes producteurs indépendants le gros avantage des districts digital c’est que la plupart vont vous reverser 100% de vos droits donc et vous coûte un droit d’entrée ça va être 9 ou 10 euros par exemple pour un titre et ensuite tout ce qui rentre et pour vous donc si vous êtes capable de vendre dix titres à chaque fois vous amortissez votre investissement et vous commencez à encaisser des bénéfices l’autre forme de distrib’ que vous allez retrouver c’est des contrats d’exclusivité avec certaines distributions digitales le gros avantage c’est que ça ne vous coûte rien vous pouvez balancer 2000 titres par an ça vous coûte pas un centime l’inconvénient évidemment parce qu’il faut qu’il y en est un c’est qu’ils vous prennent un pourcentage sur vos ventes ça va de 10% pour les gros catalogues jusqu’à 20 30% voire même plus ça dépend des deals que vous passez avec les différentes sociétés de distribution et le troisième élément c’est du marketing ça peut paraître très con mais une fois qu’on s’est pris la tête à produire un max de bons titres une fois qu’on s’est pris la tête a trouver un bon distributeur et à mettre tout ça en vente sur toutes les plates formes à travers le monde si vous faites pas de marketing il se passera rien il n’y a pas de miracle dans la vie le seul gars qui faisait des miracles il a assez mal terminée il n’y a pas de miracle, à vous de travailler pour amener un maximum de monde sur votre musique pour pouvoir la vendre c’est comme tout si demain vous ouvrez une boutique en ligne pour vendre des chaussures si jamais le public n’a jamais entendu parler de votre boutique vous ne ferez pas une seule vente donc le marketing est indispensable et ça c’est un message que j’envoie à tous des artistes qui sont encore dans une bulle où il croit que balancer du bon son ça suffit balancer des clips régulièrement ça suffit sortir une mixtape tous les trois jours ça suffit, non si t’as pas de marketing dessus ça n’a absolument aucun intérêt alors évidemment la loi des moyennes favorisera deux ou trois exceptions qui en balançant régulièrement du contenu arriveront à se faire un nom, arriveront à créer un buzz viral et arriveront à très bien vivre de leur musique mais c’est des cas extrêmement rare.

Aujourd’hui si tu fais pas un minimum de marketing pour amener du monde à découvrir ce que tu fais ça ne marche pas et après dans le marketing à différentes phases il y a la face bourrin c’est à dire ceux qui arrivent qui mettent de la tune sur la table, qui ciblent un petit peu au hasard et dans la masse des cent mille personnes qui vont toucher il y en a 1000 qui vont venir acheter leur musique ça c’est pas du tout ce que je préconise aujourd’hui il y a une forme de marketing beaucoup plus intelligent qui va vous permettre de dire ok j’ai déterminé que mes fans sont des hommes de 24 à 48 ans par exemple qui vivent en île de France essentiellement qui écoute ci, qui écoute ça, qu’ont l’habitude de faire tel sport ou tel sport etc etc et à partir du moment que vous arrivez à cibler assez précisément à quoi ressemblent vos fans, leur tranche d’âge, où ils vivent, leur sexe, ce qu’ils aiment faire ce qu’ils font comme travail etc etc vous allez pouvoir les cibler de manière beaucoup plus efficace à partir d’ autres qui existent et qui sont à votre disposition aujourd’hui, et comme ce n’est pas le sujet de cette vidéo je vais m’arrêter ici évidemment on parle de tous ces outils dans la formation producteur et artiste à succès je vous laisse un petit lien dans la description pour ceux que ça intéresse, si jamais cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à me lâcher un gros like, à la repartager à un maximum de monde autour de vous si c’est pas encore fait abonnez-vous à la chaîne producteur à succès pour recevoir toutes mes prochaines vidéos et je vous dis à très bientôt

As found on Youtube