Limitez l’accès à vos services ou produits !

( Quantité limitée, Offre limité dans le temps…)

Ça parait toujours un peu con de faire ça, mais c’est sans doute une des meilleures techniques de vente.

Que ce soit en ligne ou hors ligne !

Un des principes qui fait souvent acheter quelque chose à quelqu’un, c’est que ce quelque chose est rare !

La rareté, c’est une bombe dans la vente.

C’est pour cette raison que tous mes produits (même si la plupart sont numérique) ont un nombre d’exemplaires défini.

D’une ça me permet de ne pas rester à rien faire et à produire d’autres choses.

De deux, ça permet de vendre très rapidement ces produits.

Parce que le jour où yen à plus, ben yen a plus !

Il m’arrive évidemment de faire quelques exceptions (après tout c’est des fichiers numérique disponible en illimité).

Si quelqu’un vient me demander un exemplaire de tel ou tel guide PDF qui n’est plus disponible, je vais faire un petit effort !

Je veux éviter de trop diffuser certaines choses, mais pour quelqu’un qui veut réellement apprendre et qui s’en donne les moyens, je ne vais pas fermer la porte.

Alors ça peut paraitre absurde et David me le disait encore avant hier à peu près comme ça :

"T'as encore trouvé une idée géniale, mais pourquoi tu limites à 1000 personnes ? Ton contenu est duplicable à souhait, tu pourrais faire des millions…"

Mais quand vous limitez l’accès à votre produit , il se passe des choses bizarres.

Déjà, vous devenez focus sur un objectif à atteindre.

« Ok ! Je lance un nouveau projet… il me faut 1000 abonnés. Après je souffle ! »

C’est mieux que: « Bon c’est lancé, je fais quoi maintenant ? »

Parce que si vous n’êtes pas limité, vous passerez peut-être le restant de vos jours à chercher des clients.

C’est pas bon pour le mental de naviguer sans but.

Fixez-vous un objectif à atteindre.

Vous pourrez beaucoup plus facilement determiner votre stratégie de vente, vos coûts d’acquisition pour avoir ces X clients, etc.

Avec cet objectif défini, vous n’allez pas lâcher en cours de route.

Je l’ai vérifié avec mon bulletin… tous les mois je me démenais pour convertir au moins 30 personnes. 1 par jour.

Je savais donc qu’en 3 ans, j’aurais atteints mon objectif.

Bon entre deux, il y a eu des hauts et des bas… mais dans l’ensemble, ça suivait bien son chemin.

C’est la force de l’objectif.

L’autre chose qui se passe également, c’est que vos clients sont plus réceptifs à vos messages.

Quand vous rédigez un mail par jour pour vendre un truc illimité, vous le faites avec moins de conviction.

Et ça se ressent parfaitement dans vos mails.

Ces derniers mois, j’ai par exemple reçu quelques mails de lecteurs de la première heure qui me disait ressentir une baisse de régime dans mes mails.

Et ils n’avaient pas tort !

Si vous n’avez rien devant vous à aller chercher, vous aller trainer des pieds et mal communiquer !

En revanche, quand vous vous levez tous les matins avec l’objectif d’en convertir 1 de plus aujourd’hui, vous rédigez autrement !

On sent la rage, la motivation, l’enthousiasme !

Tout ça, ça se ressent très vite, même dans des emails.

A votre façon de rédiger surtout, au ton que vous allez employer.

Pour le vérifier, inscrivez-vous à des newsletters de personnes qui débutent.

Et dans 2 ans, si elles ont réussi, faites la comparaison des mails.

La personne qui doit aller chercher 1000 euros par mois pour faire manger ses enfants et payer le loyer aura la rage d’un lion.

Celle qui fait 15000 balles par mois… beaucoup moins !

En fait, la plupart du temps, avec 15000 balles par mois, la rédaction des mails est déléguée à quelqu’un d’autre.

C’est bien pour cette raison que les plus grandes réussites sont souvent attribuées à des personnes qui ont galéré dès le départ.

Celles qui naissent avec une cuillère en argent dans la bouche n’auront pas la même rage de réussir.

(Enfin, il y a des exceptions quand même).

C’est donc un sérieux atout que de limiter les accès à vos produits.

Vous en vendrez beaucoup plus rapidement.

C’est Gary Bencivenga je crois qui avait un client qui vendait une newsletter sur la finance.

Le client voulait en vendre toujours plus.

Quand Gary lui a suggéré de limiter l’accès à son info-lettre à 100 000 personnes seulement, il a refusé.

Son client n’a jamais atteint les 100 000 abonnés.

Voilà comment gâcher un potentiel.

Limitez-vous !


Tu peux encore faire partie de mes contacts privés :

Tu recevras plusieurs conseils privés sur ton business et des méthodes inédites pour booster les ventes de tes produits en ligne. Ces méthodes ne sont envoyées QUE par email, et n’existent donc nulle part ailleurs..

(bien évidemment, tu peux quitter cette liste absolument quand tu le souhaites…)